Magnanville: Manuel Valls déplore un "acte effrayant"

par LeHuffPost

Le premier ministre s'est exprimé après l'assassinat de deux policiers lundi 13 juin à Magnanville dans les Yvelines. L'acte a été revendiqué par l'Etat islamique. Manuel Valls a affirmé que les deux agents avaient été tués à cause de leur fonction et a rappelé que le terrorisme était une "menace globale", après la tuerie homophobe qui a frappé les États-Unis ce week-end.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.