Magasins fermés : ils vendent en direct sur Internet

par LCI

  • info

Le volet est d’essai depuis plus d’un mois, mais à l’intérieur de ce magasin, les vendeuses s’activent. Quatorze tenues présentées en seulement 35 minutes, et tout cela diffusé en direct sur les réseaux sociaux. Les clients peuvent réagir et acheter en un seul clic. Marie Depaule, conseillère de vente chez Brand Bazar à Paris 6e, précise : “On s’est dit que c’était aussi un très très bon moyen de parler avec les gens, parce que ça nous manque viscéralement”. La première vidéo a fait plus de 3 000 vus, un joli score même si les pertes financières ne sont pas compensées. “Bien sûr, on travaille, on fait des ventes. Mais ça ne remplacera jamais le chiffre qu’on perd chaque jour”, estime Nathalie Friedlander, propriétaire du magasin Brand Bazar.Ce téléachat 2.0, tout le monde s’y met, y compris l’un des leaders de la grande distribution. Démonstration lors de la foire aux vins : la recette, c’est un animateur, un œnologue pour conseiller et répondre en direct aux questions des clients., et bien sûr, un lien vers le site de l’enseigne pour acheter le produit. Olivier Garcia, directeur du e-commerce non alimentaire au Groupe Carrefour, explique : “C’est une nouvelle façon de commercer et une nouvelle façon de dépister sur Internet. Le but du jeu, c’est vraiment d’avoir ce côté interactif avec plusieurs cibles de clients et leur donner des conseils additionnels”. Le but, c’est aussi de toucher une clientèle plus large. Les enseignes font appel à des influenceurs, des stars des réseaux sociaux habitués à ce mode de communication pour vendre leur produits phares. La vidéo, visionnée plus de 160 000 fois, est divertissante et attire surtout les jeunes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.