Maëlys: Larmes et émotions lors des obsèques de la fillette en présence de centaines de personnes

par morandini

Des larmes et des fleurs blanches : plusieurs centaines de personnes ont pris place dans l'église de La-Tour-du-Pin (Isère) et sur son parvis, samedi vers 14H30, pour rendre un dernier hommage à Maëlys, que Nordahl Lelandais reconnaît avoir tuée "accidentellement".
"Neuf mois que nos vies sont brisées", a déclaré en larmes Jennifer Cleyet-Marrel, la mère de Maëlys, au début de la célébration. "J'ai partagé neuf ans de bonheur à tes côtés. Ton absence laisse un grand vide en moi. Maëlys, je ne souffre plus maintenant : quand je regarde le ciel, je sais qu'une étoile veille sur nous".

"Tu étais joyeuse, pleine de vie", a ajouté son père, Joachim de Araujo. "Il reste les beaux souvenirs. Il y a toujours ta place à la table familiale".

L'église Notre-Dame-de-l'Assomption ne comptant que 400 places pour la famille et les proches, la cérémonie "publique", présidée par l'évêque de Grenoble, Mgr Guy de Kerimel, est retransmise sur un écran géant placé sur le parvis ensoleillé, pour les quelque 200 personnes, venues parfois de loin témoigner de leur soutien, et pour les médias.

Les parents du caporal Arthur Noyer, que Lelandais reconnaît aussi avoir tué, ont tenu à être présents.

L'inhumation a eu lieu ensuite "dans l'intimité" au cimetière de la commune.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.