Maëlys: "Je ne trahirai pas le secret d'instruction", affirme le procureur

par BFMTV

Près de deux mois après la disparition de la petite Maëlys, le procureur de la République de Grenoble, en charge de l’enquête, a redit, ce vendredi sur BFMTV, son attachement au secret d’instruction. Jean-Yves Coquillat a assuré qu’il s’exprimerait si de nouveaux éléments devaient être portés à la connaissance du public "sans nuire à l’enquête". C’est pour cette raison notamment qu’il refuse de confirmer ou d’infirmer l’existence d’une photographie montrant une silhouette blanche de petite taille sur le siège passager du suspect.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.