Macron, Le Pen, Bertrand: à quoi ressemblerait leur quinquennat en 2025?

par l'Opinion

  • info

A quoi pourrait ressembler le paysage politique français en avril 2025, quand l’Opinion publiera son numéro 3 000 ? Nathalie Segaunes, journaliste au service politique, a retenu trois scénarios qui paraissent possibles aujourd’hui Qui dormira à l’Elysée en avril 2025 ? Dans un premier scénario, c’est Emmanuel Macron qui aura toujours les clés de l’Elysée en avril 2025. Parce qu’il aura réussi l’exploit de se faire réélire, premier Président dans ce cas depuis l’instauration du quinquennat et l’inversion du calendrier. Comment, alors qu’il a dû subir la crise des Gilets jaunes et gérer une crise sanitaire inédite ? Comme en 2017, justement, grâce à un nouvel alignement des planètes. Imaginons d’abord que Xavier Bertrand, son principal adversaire, soit battu aux régionales dans les Hauts-de-France. Imaginons qu’Anne Hidalgo, après une contre-performance d’Audrey Pulvar en Île-de-France, renonce à se présenter à l’automne 2021 et que les socialistes décident de se ranger derrière le candidat des Verts. Un candidat radical comme Eric Piolle ou Sandrine Rousseau. Imaginons qu’Emmanuel Macron, qui présidera l’Union européenne à partir du 22 janvier 2022, en profite pour briller sur la scène internationale tandis que l’Allemagne sera empêtrée dans la constitution de son gouvernement. Imaginons enfin que le programme de relance économique pour la France d’Emmanuel Macron séduise les Français et qu’il retrouve son socle de 2017. Alors certes, une fois réélu en 2022, Emmanuel Macron se retrouvera dans une situation inédite. Il n’aura pas le droit de se représenter en 2027, ce sera son second et dernier mandat. Donc autur de lui commencerala bataille de succession. Emmanuel Macron devra éviter que cette bataille le paralyse, l’empêche d’agir, le prive, finalement, d’une partie de son pouvoir. Le meilleur moyen de tenir tout ce petit monde en respect, c’est de donner un rôle à chacun. Diviser pour mieux régner. Ainsi on peut imaginer Edouard Philippe à la présidence de l’Assemblée, Bruno Le Maire Premier ministre, Gérald Darmanin aux Finances, Valérie Pécresse à la Défense et ainsi de suite. Peu importe la combinaison, l’essentiel est qu’Emmanuel Macron ait les mains libres pour pouvoir enfin mettre en oeuvre le programme de ses réformes. Car il n’aura qu’un seul souci durant ce dernier mandat, c’est celui de la trace qu’il laissera dans l’Histoire. Le deuxième scénario : une victoire de Xavier Bertrand. Imaginons cette fois que le président sortant des Hauts-de-France soit réélu dans deux mois, que LR organise malgré tout une primaire dont Bruno Retailleau sortirait vainqueur, ce qui entrainerait une fuite des notables, qui vers Emmanuel Macron ? – je pense à Nicolas Sarkozy et à ses amis – qui vers Xavier Bertrand ? Imaginons encore qu’Emmanuel Macron, trop confiant, commette des erreurs. Par exemple, celle de ne pas tenir sa promesse à François Bayrou de mettre la proportionnelle dans son programme. Et que le Haut-commissaire au Plan, las d’être méprisé, décide d’apporter son soutien à Xavier Bertrand. Que Manuel Valls lui emboite le pas parce qu’il serait agacé des atermoiements du Président, par exemple, au hasard, sur la laïcité. Bref, que le vent tourne en faveur de l’ancien assureur de Saint-Quentin qui apparaîtrait subitement plus capable qu’Emmanuel Macron de battre Marine Le Pen au second tour. Si Xavier Bertrand est élu en 2022, la situation sera là aussi singulière. Il s’est engagé, rappelez-vous, à ne faire qu’un seul mandat, ce qui lui donnera une grande liberté. Sa majorité sera clairement à droite et son gouvernement sera homogène. On peut imaginer Valérie Pécresse à Matignon ou bien François Baroin, Nathalie Kosciusko-Morizet ou encore Jean-François Copé. Des référendums, l’alignement de tous les mandats locaux et nationaux à 6 ans, des élections de « midterm », la construction de nouveaux EPR. En 2025, si Xavier Bertrand est à l’Elysée, on sera clairement sorti du « en même temps ». Enfin, le scénario Marine Le Pen. Quel scénario pourrait permettre à Marine Le Pen de crever le plafond de verre auquel elle se cogne depuis cinq ans ? Il faut faire, évidemment, ici, un effort d’imagination. Partir du principe que le RN aura remporté au moins deux régions en 2021, par exemple les Hauts-de-France et Paca, et imaginer que le climat social sera très dégradé en 2022. Avec des commerçants qui auront été brutalement sevrés des aides Covid, avec des policiers au bord de la révolte face aux attaques dont ils sont l’objet régulièrement, avec des chômeurs nombreux, durement touchés par la réforme de l’assurance-chômage mise en place par Emmanuel Macron. Mais cela ne suffira pas forcément. Il faut aussi imaginer, et cela est déjà arrivé, que la France subisse une série d’attaques islamistes, que notre ambassadeur à Islamabad au Pakistan soit pris en otage, par exemple, que notre ministre de l’Intérieur soit attaqué par un commando en plein Paris, qu’une tuerie soit perpétrée dans un centre-commercial très fréquenté. Tout cela, évidemment, à quelques jours de l’élection. Marine Le Pen prendrait alors inévitablement le dessus face à un Président qui apparaîtrait impuissant face au terrorisme. Et les verrous psychologiques sauteraient au premier tour comme au second. Alors à quoi ressemblerait la suite ? Dans un premier temps, Marine Le Pen chercherait à apaiser le pays, recevrait les partis, Dans un premier temps, Marine Le Pen chercherait à apaiser le pays, recevrait les partis, formerait un gouvernement d’union nationale, et ce d’autant plus facilement que de nombreux élus LR la rejoindraient. Elle instaurerait l’élection proportionnelle aux législatives, elle rétablirait le cumul des mandats en partie et elle tenterait de mettre en oeuvre son programme : la France d’abord et le contrôle de l’immigration. Mais si une partie de l’administration suivrait, parce qu’elle est légaliste, une autre ferait de la résistance à n’en pas douter. Au printemps 2025, Marine Le Pen aura-t-elle mis fin au système ou aura-t-elle été absorbée par le système ? C’est toute la question. MUSIQUE : Titre: Chill Trap Auteur: Aries Beats Source: https://www.youtube.com/aries4rce Licence: https://creativecommons.org/licenses/ Téléchargement (10MB): https://auboutdufil.com/?id=558

Vos réactions doivent respecter nos CGU.