Les premières analyses biologiques des pompiers de l'incendie de Lubrizol sont anormales, faut-il s'inquiéter ?

par BFMTV

Certaines des analyses biologiques réalisées sur les pompiers intervenus lors de l'incendie de l'usine chimique Lubrizol à Rouen présentent des "anomalies mineures ou modérées". Les résultats ne seraient cependant pas forcément "révélateurs d'une intoxication" sur le site, a indiqué mercredi un responsable des pompiers de Seine-Maritime.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.