Les partis pris : Sarkozy déjà vacciné, le virus salutaire de Renault, Air France et Danone, et Daech en Irak

par LCI

  • info

À 66 ans, l'ancien président Nicolas Sarkozy a reçu sa première injection contre le Covid-19 en janvier dernier. Son cabinet n'a pas démenti. L'information a suscité une polémique sur les réseaux sociaux, mais aucune réaction au sein de la classe politique. Il aurait été vacciné sur prescription médicale. Pour Jean-Michel Apathie, toutes les manifestations qu'il y a eu depuis hier montrent ces formes de jalousie, cette espèce de favoritisme dont jouirait toujours les hommes politiques. Puisque nous avons des vaccins, est-ce qu'il ne faudrait pas vacciner des gens qui sont essentiels au fonctionnement de la société ? Renault, Air France, Danone, ces trois grandes entreprises sanitaires rencontrent des difficultés. Elles ont été très éprouvées par la pandémie de Covid-19. Cette période de crise n'offre-t-elle pas finalement l'occasion de repenser le modèle de ces entreprises ? Pour Pascal Perri, ce virus est peut-être salutaire. C'est l'occasion de réinterroger le modèle de chacune de ces trois entreprises. Non seulement, Daech n'a pas disparu en Irak, mais il profite même du chaos économique et social du pays aujourd'hui pour continuer à semer la terreur. Ce n'est pas parce que l'État islamique n'a plus de territoire avec des frontières qu'il n'existe plus. Selon Anne Nivat, Daech est capable d'organiser un attentat lourd, du racket, du kidnapping, comme aux pires heures de l'Émirat. Pour elle, l'État islamique n'est jamais parti. Du lundi au vendredi, à partir de 18h, David Pujadas, remplacé ce soir par Amélie Carrouer, apporte toute son expertise pour analyser l'actualité du jour avec pédagogie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.