Les partis pris : PACA, un apéro pour 2022, oui à un 2ème plan de relance et la religion contre la santé

par LCI

  • info

Le président de la région Paca Renaud Muselier s'exprime à l'occasion d'une conférence de presse : "Il faut tout faire pour que la région ne tombe aux mains d'un parti extrémiste". Jean Castex a annoncé dimanche le retrait de la liste LaREM aux régionales en Paca au profit du président LR sortant. L'annonce a suscité un séisme à droite. Pour Arlette Chabot, c'est bien un apéro pour 2022. Il y a une vraie crainte de victoire du Rassemblement national dans cette région.L'économie française aura-t-elle besoin d'un deuxième plan de relance? Si pour le gouvernement, la priorité reste de dépenser les 100 milliards déjà prévus, Emmanuel Macron a remis le sujet sur la table, alors que certains acteurs économiques et politiques appellent à en faire plus. Pour Pascal Perri, ce nouveau plan est contracyclique, c'est-à-dire que l'argent public lutte contre un cycle de dépression.Ce devait être l'un des moments les plus festifs de l'année pour les Juifs orthodoxes d'Israël. Il a viré au drame. Au moins 45 morts ont péri dans la nuit de jeudi à vendredi dans une bousculade géante lors d'une fête religieuse au mont Méron dans le nord du pays. Partout dans le monde, tous les ultraorthodoxes refusent les limites. Depuis plus d'un an, la religion et souvent l'ennemi de la santé selon Abnousse Shalmani. Quand deux gouvernements gouvernent en même temps, c'est le chaos. Ce n'est pas possible, alors, il faut que le religieux se taise.Du lundi au vendredi, à partir de 18h, David Pujadas apporte toute son expertise pour analyser l'actualité du jour avec pédagogie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.