Les partis pris : les généraux, à la retraite ! La grande peur des faillites, et fin de cavale dorée

par LCI

  • info

Le général François Lecointre, chef d’état-major des armées, s'est exprimé pour la première fois depuis la retentissante tribune parue dans Valeurs Actuelles. Les mesures à l’encontre des meneurs seront sévères, a-t-il annoncé. Il souhaite notamment leur mise à la retraite d'office. Pour Jean-Michel Apathie, c'est bien de rappeler à ces anciens généraux que l'armée est républicaine, elle n'est pas politisée. Sa neutralité est essentielle. En Europe, 290 milliards d'euros ont été apportés aux entreprises en garantie d'État, et 360 milliards d'euros de moratoire sur des crédits. Les entreprises ont été très protégées et beaucoup aidées durant la crise. Aujourd'hui, il faut savoir quelle est leur situation précise. Selon Pascal Perri, la crise a renforcé les écarts entre les secteurs d'activités. Maintenant, l'enjeu est de réserver l'argent public aux entreprises qui sont durablement profitables.Ils ont finalement été rattrapés par leur passé. Sept anciens membres des Brigades rouges italiennes, une organisation d'extrême-gauche coupable de nombreux attentats dans les années 70, ont été arrêtés en France à la demande de l'Italie. Trois autres membres, qui ne se trouvaient pas à leur domicile à l'arrivée des forces de l'ordre, sont actuellement recherchés. Abnousse Shalmani s'interroge pourquoi avons-nous autant d'ex-brigadistes en France ?Du lundi au vendredi, à partir de 18h, David Pujadas, remplacé ce soir par Amélie Carrouer, apporte toute son expertise pour analyser l'actualité du jour avec pédagogie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.