Les joueurs de NBA réagissent à la suspicion de bavure policière contre Jacob Blake

par leparisien

Horrifiés par l’affaire Jason Blake, qui a vu un policier du Wisconsin tirer sept fois dans le dos d’un homme noir, alors que ses enfants étaient dans le véhicule, les joueurs de la NBA ont été nombreux à exprimer leur « effroi ».

« En tant que communauté, nous voulons le changement et ça commence en novembre » a déclaré LeBron James, joueur militant des Lakers, qui a appelé les Afro-Américains à voter.

James, opposant déclaré à Donald Trump, a créé « More Than a Vote », il y a deux mois, avec d’autres sportifs. Cette association a pour but de promouvoir le vote des Américains noirs à l’approche de la présidentielle, alors que le pays connaît depuis la mort de George Floyd un mouvement d’ampleur contre les discriminations raciales.

Un objectif

De même Chris Paul affirme « mettre au défi toute son équipe » Thunder d’Oklahoma City de « s’inscrire sur les registres électoraux ».

La réaction de Geoffrey Hill, le joueur de Milwaukee, une ville située à moins d’une heure de voiture de Kenosha où s’est déroulé le drame, a mis le feu aux poudrex. « La victoire est bonne, mais le basket aujourd’hui ne doit pas être la priorité de nos esprits » a-t-il déclaré sans ambages.

Deux policiers de l’État du Wisconsin ont été suspendus de leurs fonctions et une enquête a été ouverte lundi après que Jacob Blake a été grièvement blessé de plusieurs balles.

La victime, père de famille, a été opérée d’urgence et hospitalisée dans un service de soins intensifs à Milwaukee.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.