Les images des scènes de chaos au Maroc, après l'annonce précipitée d'un nouvel isolement

par BFMTV

L'annonce du gouvernement marocain de mettre en isolement huit villes regroupant la moitié de la population a causé d'immenses embouteillages et des gares routières bondées. Cette décision a été motivée par la recrudescence du nombre de cas de Covid-19. L'annonce est survenue à 19 heures dimanche pour une entrée en vigueur cinq heures plus tard, à minuit. Ces mesures d'isolement interviennent à quatre jours de l'Aïd. Les personnes ne respectant pas les restrictions risquent jusqu'à 3 mois de prison et 115€ d'amende. En une semaine, le Maroc a enregistré plus de cas de contamination qu'en quatre mois. Depuis le début de l'épidémie, 20.887 personnes ont été contaminées et 316 personnes sont mortes du Covid-19.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.