Les images d'un palace parisien déserté qui tourne au ralenti

par BFMTV

-70% de fréquentation, des effectifs de personnel en chute, des mesures sanitaires inédites et une modification du service pour garder l’activité de gastronomie étoilée tout en respectant l’interdiction de recevoir des clients en salle de restaurant. Voilà comment le Bristol tente de survivre en pleine épidémie à Paris.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.