Les Etats-Unis sous le choc au lendemain du coup de force des pro-Trump au Capitole

par LCI

  • info

Au moment où le couvre-feu a été levé ce jeudi à l'aube, le Capitole était redevenu le bâtiment majestueux et calme, symbole de la démocratie américaine. Quelques heures auparavant entre ses murs, une page d'histoire s'était écrite avec la certification officielle et définitive de l'élection présidentielle. Les renforts qui ont fait si cruellement défaut mercredi sont enfin arrivés pour assurer la sécurité de la ville. Des policiers sont même venus de Virginie, l'un des États limitrophes. Pour les habitants, ce qui s'est passé hier était tout simplement inimaginable. Au-delà du choc et du chagrin, de nombreux Américains se demandent maintenant comment l'attaque du Capitole a pu être possible. Dans le centre-ville quasiment désert, la plupart des boutiques sont barricadées depuis plusieurs jours. Elles le sont restées aujourd'hui, comme si les habitants craignaient encore d'autres éruptions de violence. Les Américains garderont encore longtemps le traumatisme de la journée d'hier, digne d'une République bananière, pour reprendre l'expression de George Bush, ancien président des États-Unis.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.