Les élus pas très optimistes à l'heure du premier bilan sur la COP 21

par libezap

Cinq jours après l'ouverture de la conférence sur le climat, les élus ne se montrent pas très optimistes quant à l'avancée des négociations. A l'heure du premier bilan, le député du Parti socialiste Jean-Paul Chanteguet évoque un «accord à minima» qui fixerait à 3 voire 4 degrés le seuil de tolérance du réchauffement climatique mondial au lieu des 2 degrés initialement prévus. Invité ce vendredi sur RMC, le député européen José Bové estime quant à lui que si on enlève du texte qui sert de base pour un accord les mesures encore en négociation «il ne reste plus rien.»

Vos réactions doivent respecter nos CGU.