Les contre-vérités du documentaire "Hold-up, retour sur un chaos"

par LCI

  • info

Le documentaire "Hold-up, retour sur un chaos" dure deux heures et 43 minutes. Son but est de dénoncer les mensonges sur le coronavirus. Mais l'œuvre empile lui-même les contre-vérités. L'une d'elles est un graphique qui compare avec ironie le nombre de décès lié au Covid-19 avec d'autres causes comme le cancer ou le sida. La maladie y apparaît avec une amplitude très faible. L'origine de cette infographie se trouve dans une version anglaise publiée en avril dernier. Le titre précise que les chiffres concernent le monde entier et se limitent surtout aux seuls mois de janvier et février 2020. Un moment où l'épidémie n'était qu'à ses débuts.Cependant, le Covid-19 a officiellement fait 42 500 morts depuis le début de l'épidémie en France. Ce nombre de décès est dix fois plus que les accidents de la route, et cent fois plus que le Sida. Ces deux causes de mortalité sont mentionnées dans l'infographie du soi-disant documentaire sur le coronavirus. Seul le cancer reste effectivement la première cause de mortalité dans notre pays.L'autre contre-vérité largement relayée par ce soi-disant documentaire concerne la responsabilité de l'Institut Pasteur dans l'invention du Covid-19. Cette information a été révélée par un internaute le 19 mars dernier. Mais le document sur lequel il s'était appuyé est en fait un brevet déposé en 2004 par la fondation pour trouver un vaccin contre le SRAS, un virus qui sévissait à l'époque. L'Institut Pasteur a d'ailleurs porté plainte contre l'internaute. Ce dernier vient d'être condamné pour diffamation.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.