ALERTE INFO
21:27 Array

Les certificats de virginité bientôt interdits par la loi

par LCI

  • info

"Je voulais un papier pour prouver le fait d'être vierge". Léa est venue à la Maison des Femmes chercher un certificat de virginité. Un document attestant la virginité d'une femme par la présence d'un "hymen intact, sans échancrure, ni rupture". Les députés l'ont interdit ce mardi 16 février au nom des droits des femmes. Les médecins qui en délivrent risquent un an de prison et 15 000 euros d'amende.La plupart des femmes à qui l'on demande de prouver leur virginité ne s'arrêtent pas à ce document. Elles demandent une intervention chirurgicale : l'hyménoplastie. Rien que cette semaine, le DR Sylvie Abraham a reçu quatre patientes pour cette opération qui coûte 2 000 euros. C'est légal, et pour elle, cela ne pose pas de question de déontologie. "C'est une chirurgie de confiance comme une femme qui peut vouloir se faire refaire la poitrine pour être sexy ou le lifting pour paraître plus jeune. Et là, les femmes qui veulent donner l'illusion à leur partenaire qu'il est le premier".Sa consœur Ghada Hatem-Gantzer se bat contre ces pratiques et dénonce des dérives communautaires. Mais pour autant, elle est contre la pénalisation des certificats. "Si on pénalise, elles vont hésiter à venir et perdre cette possibilité de dialogue avec un professionnel de santé". La gynécologue a fait changer d'avis certaines de ses patientes, dont Léa. La jeune femme a renoncé au certificat et à l'opération.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.