Les cannes anciennes

par LCI

  • info

Déambulation nantaise un matin d'hiver pour un amoureux des cannes. Jean-Pierre Rabiller aime ses objets de la vie courante. Souvenir de voyage ou trouvaille de brocante, ces bâtons de marche lui permettent de voyager dans le temps. Dans les mains de Jean-Pierre, un peu du Pays basque avec un makila de berger. Dans son fût se cache une pointe. Il existe aussi d'autres cannes de travail, peut-être plus confidentielles. Quelques pas jusqu'à son domicile pour découvrir l'objet rare. Au début du XXe siècle, dans les années 1920 et 1930, les jours de foire, il n'y a pas un maquignon sans sa toise portative. Jean-Pierre aime faire revivre sa collection avec force d'anecdotes. Une canne claire sort du lot. C'est une canne de pêcheur constituée de vertèbres de requin enfilées sur une tige d'acier. On peut posséder presque une centaine de cannes et avoir un petit faible pour certaines. Dans ce bouquet de cannes anciennes émergent quelques fantaisies animalières. Représentation sur un pommeau d'un cheval ou référence mythologique, c'est un florilège artistique.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.