Les assistances maternelles au cœur d’un imbroglio : vont-elles pouvoir garder les enfants ?

par LCI

  • info

Chaque matin, Layanah, un an, arrive chez sa nounou. Mais c'est peut-être la dernière fois avant un moment. Jeudi, le gouvernement avait annoncé que les assistantes maternelles ne pourraient plus accueillir d'enfants pendant trois semaines. Pour les mamans, ce ne sera pas évident. Elles comptent beaucoup sur la nounou. Même celles qui télétravaillent n'imaginent pas garder leur enfant à la maison. "Quand on travaille, on ne peut pas garder un petit d'un an, même en étant chez soi", confie l'une d'entre elles.Avec patience et beaucoup de passion, Morgane Barbezange, assistante maternelle, prend soin de trois petits de 8h à 16h. "J'ai besoin de continuer à travailler", précise-t-elle. "On nous annonce 80% au niveau des indemnités, sachant que dedans, ça ne compte pas les indemnités d'entretien, ni les repas. Ça nous fait une grosse perte sur notre salaire", rajoute-t-elle. De son côté, Sarah Rousse, nourrice, se pose beaucoup de questions. "Pendant le premier confinement, beaucoup d'assistantes maternelles ont continué à travailler. On ne comprend pas pourquoi cette fois-ci on demande de changer". De leur côté, les crèches vont bien devoir fermer.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.