Les anémones égaient l'hiver à Nice

par LCI

  • info

L'hiver, les anémones se font une place sur les bancs des fleuristes et dans le cœur des acheteurs. "Elles sont toutes en couleurs et pas onéreuses", s'exclame une dame au marché. "J'aime bien leur forme et leur connotation printanière", révèle une autre. Ces fleurs qui font penser au printemps se cultivent pourtant en hiver, de décembre à avril.Ce vendredi matin, il fait 2 °C dans les serres de Clément Moulin, horticulteur à Nice. Mais les anémones aiment le froid qui les aide à se développer et de pousser lentement. "Leurs tiges sont plus grosses et plus rigides. Cela les aide à bien se tenir dans les vases". Pour qu'elles se conservent bien, les fleurs doivent être cueillies encore en boutons. Clément Moulin les récolte alors au petit matin avant leur réveil.Les anémones n'ont pas de parfum même quand elles s'épanouissent. "Par sa simplicité, on peut dire que c'est une grande fleur", estime un fleuriste qui les vend au marché de Nice. De quoi colorer et égayer sa maison en toute simplicité.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.