Le variant britannique est-il plus meurtrier ? - 22/01

par BFM TV

  • info

Des nouvelles peu réjouissantes concernent le variant anglais, dont le profil se précise au fil des jours. On le pensait simplement plus contagieux, en fait, c'est peut-être plus compliqué que ça. Selon le Premier ministre britannique, "en plus de se propager plus rapidement, il semble qu'il y ait maintenant des preuves que le nouveau variant, celui qui a été identifié pour la première fois à Londres et dans le Sud-est, pourrait être associé à un degré de mortalité plus élevé". Pourquoi Boris Johnson, dit-il cela ce soir ? Qu'est-ce que ça change ? Les vaccins vont-ils résister à ces variants ? On en parle avec Éric Billy, chercheur en immuno-oncologie à Strasbourg (Bas-Rhin).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.