Le variant breton «difficilement détectable», serait ni plus grave ni plus transmissible

par Le Parisien

Un nouveau variant du coronavirus SARS-CoV2 a été détecté en Bretagne, a annoncé lundi la Direction générale de la santé (DGS), précisant que des investigations sont en cours pour en évaluer la transmissibilité et la sévérité.

En attendant, ce variant a été classé dans la catégorie "à suivre" par les autorités, celle qui regroupe la plupart des milliers de variants qui apparaissent naturellement dans le monde, et dont seule une petite proportion poseront finalement des problèmes particuliers de santé publique, par exemple s'ils s'avèrent plus transmissibles.

Les autorités sanitaires ont tout d'abord détecté en Bretagne plusieurs cas de malades présentant les symptômes du Covid, "rattachés à un cluster" mais dont les tests PCR étaient négatifs. Les premières analyses du nouveau variant "breton"ne permettent à ce stade de conclure "ni à une gravité ni à une transmissibilité accrues" par rapport au virus historique, déclare le directeur général de l'ARS Bretagne, Stéphane Mulliez, lors d'une conférence de presse à Saint-Brieuc (Côtes d'Armor).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.