"Le premier sanglier (…) c'est quelque chose de marquant dans une vie", extrait du Ligne Rouge, "la guerre de la chasse"

par BFMTV

C'est une autorisation qui passe mal en plein confinement. Pour réguler le gros gibier, les chasseurs ont le droit de continuer à pratiquer leur activité. Une dérogation qui a provoqué la colère des anti-chasse. D'autant plus que ce hobby, pratiqué par 1 million de personnes en France, déchaine régulièrement les passions. Dans cette guerre que se livrent pro et anti-chasse, les chasseurs disposent d'une arme de séduction étonnante : une étudiante de 23 ans suivie par 300.000 personnes sur les réseaux sociaux.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.