Le Népal, un mois après le séisme

par euronews (en français)

Il y a un mois, jour pour jour, la terre tremblait au Népal. Ce très violent séisme a coûté la vie à plus de 8600 personnes.

Un semblant de normalité a repris dans la capitale Katmandou. Mais cela n’empêche de dizaines de milliers de Népalais de vivre dans des abris de fortune, de nombreux bâtiments ayant été détruits.

“On vit toujours sous des bâches, dit Maya Devi, qui vend des fleurs dans les rues de Katmandou. On n’a même pas de vraies tentes comme celles distribuées par le gouvernement. On a toujours peur que ça recommence. On ne sait pas combien de temps tout cela va durer”.

Une grande solidarité s’est exprimée lors du séisme, mais les promesses de dons sont loin d‘être tenues. L’ONU dit ainsi n’avoir reçu qu’un cinquième de l’aide nécessaire à la reconstruction du pays.

“Avant, on se plaignait de ce à quoi ressemblait notre classe, mais maintenant, on la regrette, notre classe, reconnaît Dollma Tshering, jeune écolière. Je ferai n’importe qui pour reprendre l‘école, par

Vos réactions doivent respecter nos CGU.