Le monde de la montagne désespéré face à l'ouverture repoussée des remontées mécaniques

par LCI

  • info

Les employés de la station de ski de Saint-Sorlin-d'Arves (Savoie) dament les pistes, font tourner les télésièges et les canons à neige, comme s'ils y croyaient encore. "Je ne suis pas sûr mais je crois que c'est cuit", précise l'un d'eux. Et pourtant, c'est même sûr, l'ouverture des stations de ski n'est pas pour si tôt. Dans la petite station complètement désertée, chacun l'avoue, l'attente devient insupportable. Pire encore, pour une date d'ouverture, les stations devront sans doute encore patienter. Jean-Philippe, boucher, ne sait plus comment gérer son stock. Quant à Coralie, hôtelière, elle ne sait plus quoi répondre à ses futurs clients après des vacances de Noël où trois quarts de ses réservations ont été annulés. D'un autre côté, il y a également les 65 moniteurs de ski de la station. Sans revenu en décembre, ils devraient bénéficier des 1 500 euros d'aides de l'Etat. La situation a même des conséquences sur la production de Beaufort qui tourne en ce moment à plein régime, sans client. Le monde de la montagne s'attend désormais au pire des scénarios : une saison blanche.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.