Le monde chiite en ébullition après l'exécution du Saoudien Nimr al-Nimr

par euronews (en français)

La colère gronde à Téhéran. Plusieurs centaines d’Iraniens ont protesté ce dimanche, poings levés, contre l’exécution, ce samedi, du dignitaire religieux chiite Nimr al-Nimr décidé par les autorités saoudiennes.

N‘étant pas autorisés à brûler le drapeau saoudien sur lequel figure la profession de foi musulmane, la chahada, ils s’en sont pris au drapeau américain.

“Ce sang versé les rattrapera”

Le Guide suprême Ali Khamenei a averti que “la main de Dieu” vengera ce “martyr”.

“Cette exécution est un crime. C’est un crime grave. C’est aussi une erreur parce que ce sang versé les rattrapera sans aucun doute possible.”

Les deux puissances régionales que sont l’Arabie saoudite et l’Iran sont engagées dans des camps opposés sur deux terrains de guerre, la Syrie et le Yemen.

La colère du monde chiite s’exprime en Irak, au Liban, à Bahreïn, mais également en Arabie saoudite. Dans l’est du pays, dans le district de Qatif, à majorité chiite, quelques centaines de personnes ont man

Vos réactions doivent respecter nos CGU.