Le maire d'Hiroshima appelle à abolir les armes nucléaires, "le mal absolu"

par euronews (en français)

Souvenir, douleur, recueillement et appel au désarmement nucléaire à Hiroshima au Japon. 70 ans jour pour jour après le premier bombardement nucléaire de l’Histoire de l’humanité, une foule de 55 000 personnes s’est recueillie dans la ville japonaise ce jeudi. Caroline Kennedy, l’ambassadrice des Etats-Unis au Japon ainsi que les représentants d’une centaine d’autres pays étaient présents aux cérémonies.

Le maire d’Hiroshima Kazumi Matsui a appelé à “abolir le mal absolu et le comble de l’inhumanité que représentent les armes nucléaires”. (...) “J’espère que le gouvernement japonais servira de pont entre les nations dotées d’une capacité nucléaire et celles qui n’en ont pas et qu’il sera au cœur des discussions. Je propose qu’ Hiroshima soit le lieu où ses discussions germeront”.

Les cloches ont sonné à 8h15, heure locale, heure du largage par un bombardier américain de la bombe atomique. Son explosion a porté la température à 4 000 degrés au sol. 75 000 personnes sont mortes sur

Vos réactions doivent respecter nos CGU.