Le Japon commémore les 3 ans du tsunami et de l'accident nucléaire de Fukushima

par euronews-fr

A 14h46, le Japon tout entier s'est tu. Minute de silence et de prière, une journée pour commémorer la tragédie du 11 mars 2011, un séisme, un tsunami et un accident nucléaire.

A Tokyo, le couple impérial et le gouvernement de Shinzo Abe ont rendu hommage aux
20 000 victimes de cette tragédie, la pire qu'ait connue le Japon depuis la guerre.
Le pays traumatisé avait alors décidé d'en finir avec le nucléaire. Un projet enterré avec l'arrivée au pouvoir du gouvernement conservateur de Shinzo Abe. Le Premier ministre espère relancer d'autres réacteurs.

Depuis trois ans, un combat titanesque se joue à Fukushima pour démanteler 4 des 6 tranches de la centrale.

Près de 270.000 personnes n'ont pas encore pu regagner leurs maisons, détruites par le raz-de-marée ou rendues inhabitables par la radioactivité.

95% des Japonais se disent toujours anxieux de la situation. Ils s'inquiétent notamment du problème de l'eau radioactive qui regorge sur le site de Fukushima.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.