Le gros "ras le bol" d'Isabelle Adjani

par 6MEDIAS

A l’occasion de la sortie de son dernier film « Le monde est à toi », Isabelle Adjani a répondu sèchement à un journaliste.Et pour cause, elle en a marre Isabelle Adjani. Marre qu’on la qualifie d’actrice grave, rongée par ses textes classiques et le drame de son quotidien. Interrogée par un journaliste du mensuel Technikart sur son statut de grande tragédienne, l’actrice française s’est alors emportée : « Ouh là là, je sens que vous allez me parler d’icône. » Elle marque un temps de pause, puis continue : « On me colle souvent sur la tempe, le canon de l’acmé de la tragédie, la mort, la folie, alors que je peux tout autant déclencher des fous rires. Je suis tout sauf une statue figée dans un marbre de douleur… », lance-t-elle, visiblement agacée. Lors de cet entretien, Isabelle Adjani va même jusqu’à parler de « malédiction insupportable et inexorable » concernant ce fameux statut. Mais à la fin de l’interview, la comédienne effectue une belle pirouette et revient sur ses déclarations : « Je préfère encore être une icône que passer pour une conne ! », a-t-elle affirmé pour conclure.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU