Le Général Boucké a accueilli la décision de le remplacer à la tête du SGRS avec une sorte de soulagement (Ludivine Dedonder)

par Le Soir

  • info

Le Général Boucké a accueilli la décision de le remplacer à la tête du SGRS avec une sorte de soulagement (Ludivine Dedonder). La ministre de la Défense Ludivine Dedonder, lors d'une commission de la Chambre sur l'affaire Jurgen Conings et la destitution du général-major Philippe Boucké, chef du SGRS, le service de renseignement de l'armée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.