Le fjord tropical du Saco de Mamanguá, un jardin d'Eden au Brésil

par LCI

  • info

Cet écosystème unique au monde intéresse Paulo Nogara. Ce biologiste spécialiste de gestion maritime est arrivé dans cette région brésilienne il y a trente ans. Avec lui, nous nous enfonçons dans la mangrove, le berceau de la vie marine. À l'abri des marées, des organismes aquatiques y naissent et fondent la chaîne alimentaire.Il y a dix ans, pour protéger ce paradis du Saco de Mamanguá, Paulo Nogara a mené une opération coup de poing. Il a coulé d'immenses blocs de béton sous l'eau pour empêcher la pêche intensive. Et ses recherches scientifiques ont fait basculer le destin de la Mamanguá. En effet, si ce fjord tropical est aussi préservé, c'est parce que l'État brésilien l'a classé réserve écologique en 1992. Pour protéger la mangrove, mais aussi les communautés de Caiçara, les habitants de bord du fleuve qui descendent des Indiens, des esclaves et des colons portugais.Nilson Da Conceição est l'un des derniers Caiçaras à vivre de l'agriculture traditionnelle. Comme lui, 120 familles de Caiçaras habitent toujours les rives du Saco de Mamanguá, en harmonie avec la nature sauvage. Ces communautés traditionnelles se battent pour se protéger, notamment contre de riches propriétaires qui souhaitent y construire une marina. Ce qui aurait détruit la mangrove.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.