Le drôle de pied de nez d'un comédien au couvre-feu en Bretagne

par LCI

  • info

À 17h30 dans les rues de Lampaul-Plouarzel (Finistère), un drôle de gendarme arpente le village pour annoncer le couvre-feu. Il s'agit d'Éric Hervé, qui est rapidement rejoint par des dizaines d'enfants et d'adultes, dont la plupart sont déguisés. Chaque soir, le comédien enfile son costume de faux gendarme. Une manière aussi selon lui de dénoncer l'absurdité du couvre-feu, surtout dans ce village de Finistère. "Ça ne sert pas à grand-chose ce couvre-feu", confie Éric Hervé. Un sentiment partagé par beaucoup de personnes dans la commune. "On est vraiment la première région en Bretagne où on n'est pas touché. On ne comprend pas trop ce 18 heures. C'est dur pour tout le monde", témoigne un habitant. "Nous, on préfère le faire d'une manière un peu festive, et puis pour faire un pied de nez à tout ce qui se passe actuellement", explique une autre. Jean-Jacques et Anne, eux, sont des fidèles de ce rendez-vous, toujours avec un petit ravitaillement pour leur idole.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.