Le désormais célèbre blogueur Bassem Braiki est visé par des plaintes de la part de plusieurs associations de défense des droits des LGBT. Dans une story Snapchat, il incitait les homosexuels à mélanger de l'Efferalgan "avec du cyanure".

par Jeanmarcmorandini.com

Le désormais célèbre blogueur Bassem Braiki est visé par des plaintes de la part de plusieurs associations de défense des droits des LGBT. Dans une story Snapchat, il incitait les homosexuels à mélanger de l'Efferalgan "avec du cyanure".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.