Le debrief Bourse du 10 juin : Paris insensible à la BCE et à l’inflation américaine

par Debrief Bourse

  • info

Sans surprise, la BCE a annoncé en début d’après-midi quelle maintenait ses mesures ultra-accommodantes, et a réitéré la théorie d’une inflation transitoire liée à des effets de base. Et justement les chiffres de l’inflation américaine étaient particulièrement attendus. La hausse des prix à la consommation a progressé de 5% sur un an, soit son plus haut niveau depuis l’été 2008 mais cela ne chahute pas outre-mesure les marchés qui tablaient peu ou prou sur ce chiffre…D’autant que l’inflation en mai s’est révélée moins forte qu’en avril… Le CAC 40 a toutefois peu réagi. S’il campe à ses plus hauts niveaux, il termine la séance en territoire légèrement négatif vers les 6546 points.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.