Le Covid entraîne des déprogrammations massives des opérations oncologiques

par LCI

  • info

Depuis le début de la crise, les autres secteurs médicaux, dont l'oncologie, ont dû s'adapter pour prioriser les cas de Covid au sein des hôpitaux. À part les déprogrammations d'opérations qui augmentent de plus en plus, le Covid a également entraîné des retards dans le dépistage et la pose de diagnostic. Selon une étude menée par l'institut Gustave Roussy, les retards de la prise en charge liée à la première vague entraîneront d'ici cinq ans une surmortalité, tous cancers confondus.Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13H du 10/10/2020 présenté par Anne-Claire Coudray sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13H du 10 octobre 2020 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.