"Le corps est fait pour bouger": un médecin alerte sur la sédentarité, notamment des jeunes, en plein confinement

par BFMTV

Le temps passé devant les écrans et une trop faible activité physique nuisent à la santé de deux tiers des adolescents, s'alarme l'Anses dans un avis rendu lundi, à partir de données recueillies avant même les confinements. Le Dr François Baumann partage ce constat et s'inquiète des conséquences d'une sédentarité sur la santé des jeunes (prise de poids, diabète, problèmes cardiovasculaires). Le médecin craint également que ces mauvaises habitudes s'inscrivent dans le temps.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.