Le cerveau d'un attentat anti-US arrêté

par euronews-fr

C’est peut-être la fin d’une longue traque. Cet homme était recherché depuis 19 ans par le FBI. Les services de sécurité saoudiens affirment l’avoir arrêté au Liban. Ahmed Ibrahim al-Mugassil est accusé d‘être le cerveau de l’attentat perpétré le 25 juin 1996 à Khobar en Arabie Saoudite. 19 soldats américains avaient été tués et plus de 300 personnes blessées. L’attentat avait soufflé un bâtiment de plusieurs étages, où résidaient des militaires de l’US Air Force.Ce Saoudien était considéré comme le chef de la branche militaire du Hezbollah al-Hijaz, lié à l’Iran. La justice américaine avait conclu à la responsabilité de cette organisation, mais les autorités iraniennes ont toujours nié tout lien avec l’attaque.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.