Le centre de l'Italie pétrifié au lendemain d'une série de nouveaux séismes et de fortes chutes de neige

par euronews (en français)

Inexorablement, le sort s’acharne sur le centre de l’Italie. Au lendemain d’une nouvelle série de séismes, le bilan reste difficile à établir. Un hôtel de montagne, à Rigopiano, a été enseveli et en partie détruit par une avalanche. A l’intérieur se trouvaient une vingtaine de clients et des employés. Il y aurait plusieurs morts. Les secours ont le plus grand mal à atteindre les sinistrés.

#Italie : une avalanche ensevelit un hôtel et une vingtaine de personnes ntvde https://t.co/jzMTMDb34H pic.twitter.com/D4AeQ2X20r— RT France (RTenfrancais) January 19, 2017

Valanga Hotel Rigopiano, Soccorso Alpino: “Ci sono tanti morti” https://t.co/JAtBcA6iu1 pic.twitter.com/LZf5xvlrYh— Rainews (@RaiNews) January 19, 2017

Au total, quatre secousses d’une magnitude supérieure à 5 et plus de 200 répliques ont été enregistrées dans le centre de l’Italie.

Parmi les communes touchées se trouvent Amatrice et Montereale, déjà durement affectées par les séismes meurtriers de l’an dernier.

A Montereale, le maire se dit résigné.

“Depuis 2009, nous avons ce problème, explique Massimiliano Giorgi. Chaque fois que nous commençons à relever la tête, il y a un nouveau séisme. Malheureusement, nous devons vivre avec ce problème et essayer malgré tout d’aller de l’avant.”

A Amatrice, la commune rasée par le séisme d’août 2016, le clocher d’une église qui tenait encore s’est écroulé. Des hameaux entiers sont coupés du monde à cause de la neige et 130 000 foyers sont privés d‘électricité.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.