La vaccination désormais ouverte aux soignants de plus de 50 ans

par LCI

  • info

Depuis ce lundi matin, à l'hôpital de Nancy (Meurthe-et-Moselle), les soignants comme le docteur Thierry Matton se succèdent sans hésitation pour être vaccinés contre le coronavirus. Avant la vaccination, les soignants de plus de 50 ans sont d'abord interrogés sur leurs antécédents médicaux. Infirmier anesthésiste, Olivier Charroy travaille en réanimation. Pour lui, il faut montrer l'exemple. Un flacon de vaccin permet de préparer cinq injections. Une opération directement réalisée sur place pour plus de sécurité. L'hôpital de Nancy accélère les vaccinations. L'établissement a déjà reçu 2 000 doses et devrait en réceptionner 4 000 de plus cette semaine.Pour le professeur Christian Rabaud, cela donne une perspective de 6 000 vaccinations possibles dans les jours qui viennent. "C'est quelque chose de tout à fait important", a-t-il affirmé. En Meurthe-et-Moselle, la vaccination dans les Ehpad va également commencer. Quant aux autres soignants comme les infirmières et les aides à domicile, ils y auront accès dans les prochains jours.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.