La République de Macédoine ferme ses portes aux demandeurs d'asile afghans

par euronews-fr

Depuis hier, des centaines d'Afghans se retrouvent bloqués en Grèce, dans le camp de transit d'Idomeni. Les Afghans ne font officiellement pas partie des nationalités éligibles à une répartition au sein de l'Union européenne, au grand dam de ce migrant.

"Tous les jours, des centaines de Syriens et d'Irakiens traversent la frontière. Ils passent ici même, mais on ne laisse pas les Afghans passer", s'indigne Massoud.

Côté macédonien, 700 Afghans sont bloqués dans le nord du pays. En cause, selon Skopje, la Serbie qui leur a fermé sa frontière. Belgrade estime pour sa part qu'il s'agit d'un effet domino dû à la politique migratoire de l'Autriche, notamment.

La #Macédoine ferme sa #frontière aux #Afghans arrivant de #Grèce https://t.co/UYRbdewugG pic.twitter.com/Z9rQlTnZGG- Sputnik France (@sputnik_fr) 21 Février 2016


Depuis vendredi, Vienne n'admet plus que 80 demandeurs d'asile par jour, et autorise 3 200 personnes à transiter vers d'autres pays comme l'Allemagne. Cette décis

Vos réactions doivent respecter nos CGU.