La police bavaroise fait la chasse aux passeurs

par euronews-fr

Quatre heures du matin, un parking comme un autre dans le sud de l'Allemagne près de la frontière autrichienne. C'est là que Michael Emmer, un policier bavarois, nous a donné rendez-vous. Il tient à nous montrer une camionnette, sa dernière prise en date. Son chauffeur a été arrêté, il transportait des réfugiés. Ils étaient plusieurs dizaines entassés à l'arrière. Une odeur lourde persiste dans cet espace confiné. "Transportés sans nourriture, sans eau et sans air suffisant" "On a secouru 39 personnes, serrées les unes contre les autres à même le plancher. Parmi elles, il y avait un enfant en bas âge et un bébé, explique Michael Emmer. Vous imaginez : vous êtes au milieu d'une foule compacte, debout, tout le monde vous presse, vous ne pouvez plus bouger, c'est une tragédie humaine," insiste-t-il. "Au moins, ils avaient de l'eau pour ce long trajet, mais on découvre souvent des situations où les gens sont transportés sans nourriture, sans eau et avec pas assez d'air pour respirer

Vos réactions doivent respecter nos CGU.