La mise en examen du maire de Corbeil divise les habitants

par leparisien

A l'issue de 48 heures de garde à vue, le maire UMP de Corbeil-Essonnes, Jean-Pierre Bechter, a été mis en examen vendredi dans le cadre d'une enquête sur des soupçons d’achats de votes dans cette commune de l'Essonne. Le bras droit et successeur du sénateur UMP Serge Dassault à la mairie de Corbeil avait une première fois été placé en garde à vue le 26 juin dans une affaire de tentative d’assassinat. A Corbeil les avis divergent et la crainte de parler se fait ressentir. Retrouvez l'info en temps réel avec Le Parisien : >> http://www.leparisien.fr/#xtor=AL-1481423430

Vos réactions doivent respecter nos CGU.