La mère du tueur présumé des deux gendarmes : «J'aurais préféré qu'il me tue avant»

par leparisien

"Mon fils est devenu fou". Djamila Boumezaar est la mère d'Abdallah, l'homme qui a reconnu avoir tué par balles les deux femmes gendarmes à Collobrières (Var). Contactée par le parisien.fr, la femme, qui vit dans une cité de la Seyne-sur-Mer apparaît complètement effondrée. Son fils de 30 ans avait déjà été condamné par le passé pour infraction à la législation sur les stupéfiants et vols avec violences. Djamila aussi été victime de la violence de son propre fils, en mai dernier. "Il m'avait fracassé contre une porte. J'ai donc porté plainte. Et puis il a été jugé la semaine dernière. Je ne comprends pas pourquoi le juge l'a laissé en liberté. Parce qu'il est fou", raconte-t-elle, entre deux sanglots. "J'aurais préféré qu'il me tue. Comme ça il aurait été arrêté et jamais les deux femmes gendarmes n'auraient perdu la vie. Je suis si triste pour elles et pour les deux petites filles", poursuit péniblement Djamila. Abdallah venait d'être condamné à une peine de sursis-mise à l'épreuve pour violences commises sur sa mère. C'était le 13 juin. Retrouvez l'info en temps réel avec Le Parisien : >> http://www.leparisien.fr/#xtor=AL-1481423430

Vos réactions doivent respecter nos CGU.