La libération conditionnelle de Patrick Henry refusée

par BFMTV

La cour d'appel de Paris a refusé, ce jeudi, la libération conditionnelle de Patrick Henry. C'est son avocate qui l'a annoncé, se disant "terrassée", par les raisons de ce refus, qu'elle considère "hors propos". Selon elle, l'institution aurait invoqué le fait que "Patrick Henry n'a pas démontré une volonté sincère et efficiente de réinsertion". Un "non-sens", pour Me Carine Delaby-Faure, pour qui le criminel s’est comporté en "détenu modèle", depuis sa réincarcération. "Patrick Henry est un symbole", a-t-elle déclaré, ajoutant qu’elle se pourvoirait en cassation pour contester cette "décision contestable".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.