La gauche réunie à Beauvais pour la fête du 1er mai

par Oise Hebdo

  • info

La manifestation du 1er mai avait un goût particulier cette année. Limités l'an dernier pour cause de confinement, les syndicats ont réussi à rassembler en «présentiel» près de 400 personnes à Beauvais pour cette manifestation départementale du 1er mai. En tête du défilé, on retrouvait, mis à l’honneur, les salariés de Hermes Boisson. Ces ex-Tropicana sont toujours au chômage partiel, et redoutent une fermeture du site d'ici le mois de juin. Parmi les autres revendications, la réforme de l’assurance chômage était sur toutes les lèvres, notamment parmi les intermittents présents cette année pour la première fois. La coordination des intermittents et des précaires se dit contre la réforme de l'assurance chômage et pour la prolongation et l'élargissement de l'année blanche accordée aux intermittents. On notait la présence de soignants de la réanimation de l’hôpital de Beauvais et des soignantes de l’Ehpad de Liancourt qui évoquaient les tensions hospitalières et le sort des personnels soignants à bout de souffle dans les hôpitaux de l’Oise.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.