La France des solutions : quand une association nantaise décide de lutter contre le gaspillage alimentaire

par LCI

  • info

C'est l'heure de ranger au marché de la Petite-Hollande, dans le centre de Nantes (Loire-Atlantique). Pendant que les maraîchers plient leurs stands en vitesse, l'équipe de l'association Tinhi Kmou entre en action. Chaque membre tente de récupérer un maximum de fruits et de légumes.Alain Taha est le fondateur de l'association. C'est sa fille de six ans qui lui a inspiré l'idée de combattre le gaspillage en redistribuant tous les invendus du marché. Cela fait un an et demi qu'Alain et les bénévoles sont là chaque samedi. Et depuis, ils se sont fait peu à peu accepter par les maraîchers.Chaque semaine, l'association arrive à sauver près d'une tonne de produits périssables. Dans son local, pour le tri, les bras et l'énergie ne manquent pas. Ici, tous sont bénévoles et partagent un même combat contre le gaspillage. L'après-midi par ailleurs est consacré à la redistribution. Dans le parc d'à côté, un second marché s'organise, mais solidaire car tout est gratuit.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.