La France à bicyclette : la Charente de Saintes à l'Île d'Aix

par LCI

  • info

C'est un matin qui en aurait découragé plus d'un. Un proverbe aussi vieux que l'arc de Germanicus de Saintes érigé en l'an 18, auquel une famille, ce jour-là, croit dure comme fer disait "après la pluie vient toujours le beau temps". Cap vers le soleil. Pédaler, c'est aussi s'évader et parfois s'égarer. Une occasion de découverte, comme le Moulin de la Baine à Chaniers. En remontant la Charente en direction de l'océan, un pont plus que centenaire, alternative au viaduc routier, est fort apprécié des cyclotouristes. Il ne reste plus que huit ouvrages comme celui-ci dans le monde. Encore quelques coups de pédale et on atteint la côte. Une file d'attente pour prendre le large nous surprend. Toutes les heures, piétons et cyclistes embarquent pour l'Île d'Aix, un petit bout de terre sans voiture d'1,2 kilomètre carré situé entre l'Île de Ré et d'Oléron. Là-bas, l'objectif est le même pour tous : le tour de la ville en vélo. Comme tout le monde, partons à la recherche de la plus belle plage, du meilleur spot pour pique-niquer ou encore d'un coin d'ombre avec vue.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.