La fermeture de la frontière franco-allemande crée des tensions

par BFMTV

Le ministre allemand des Affaires étrangères a condamné samedi des agressions verbales ou vexations subies récemment par des Français en déplacement dans les zones frontalières allemandes, moins touchées par le Covid-19. Il faisait écho à une déclaration de Anke Rehlinger, qui a récemment présenté ses excuses de la part de l'Allemagne. "On entend dire que les Français sont insultés et qu'on leur jette des oeufs. Quiconque fait cela pêche contre l'amitié de nos peuples", avait regretté le 8 avril la ministre de l'Economie de la Sarre, région limitrophe du Grand-Est français. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.