La directrice de l'IGPN se défend d'avoir dédouané la police, le rapport a-t-il été rendu trop vite ?

par BFMTV

Brigitte Julien, directrice de l'IGPN, déclare dans une interview à l'Obs que le rapport sur la mort de Steve Maia Caniço ne dédouane pas les policiers. Christophe Castaner a reconnu qu'il y avait toujours un questionnement sur l'utilisation des lacrymogènes. Alors ce rapport a-t-il été rendu trop vite ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.