La colère des soignants après l'intrusion des casseurs dans leur manifestation

par BFMTV

Des violences ont éclaté en marge de manifestations de soignants à Paris mais aussi à Toulouse, Nantes et Lyon. Des ultras ont fait dégénérés la fin des défilés. A Paris, selon la police, près de 300 casseurs se sont mis en action dès leur arrivée aux Invalides. Les soignants, dépités, ont l'impression de s'être fait voler leur journée d'action.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.