La Chine, l'autre géant de la tech - 05/03

par BFMTV

La tech est au cœur de tous les discours qui animent à partir d’aujourd’hui et pendant dix jours la session annuelle de l’Assemblée Nationale Populaire de Chine. 3000 députés vont débattre sur l’avenir du pays placer la Chine en tête de la course mondiale aux technologies. La téléphonie mobile compte déjà sept acteurs chinois tels que Xiaomi, Huawei ou encore Oppo parmi les dix premiers fabricants mondiaux. Pas de Google, Facebook, Twitter ou encore Amazon non plus dans l’empire du milieu. Le moteur de recherche se nomme Baidu, les réseaux sociaux Wechat, QQ et TikTok, Alibaba et ses places de marché Tmall et Taobao a supplanté Amazon. Dans la rue, ne cherchez pas Uber, le marché du VTC est dominé par Didi. Peu de ses marques ont encore franchi nos frontières, les industriels de la tech chinoise misent davantage sur les voitures électriques dont certains à conduite autonome. Les groupes Geely, Dongfeng, BYD espèrent bien débarquer en masse chez nous dès que le marché électrique sera plus mature. Avantage. Les chinois sont les premiers fabricants mondiaux de batteries. Même l’espace les intéresse. Après avoir posé une sonde sur la face cachée de la lune, ils ont eux aussi lancé leur première mission exploratrice vers la planète Mars. Et la liste s’allonge chaque jour avec des programmes sur l’intelligence artificielle, l’informatique quantique, la e-santé, les robots dans lesquels les chinois investissent des centaines de milliards d’euros. - Culture Geek, du vendredi 5 mars 2021, présenté par Frédéric Simmotel, sur BFMTV.

Internet, objets connectés, applications et autres gadgets hi-tech : Anthony Morel révèle les dernières tendances et astuces qui changeront le monde de demain et le quotidien de chacun.

BFMTV, 1ère chaine d’information en continu de France, vous propose toute l’info en temps réel avec 18h d’antenne live par jour et des directs partout à travers le monde où l'actualité le nécessite. BFMTV, c'est aussi les débats et les grands reportages

Vos réactions doivent respecter nos CGU.